Musée canadien pour les droits de la personne

  • L’architecture unique du Musée canadien pour les droits de la personne situé à Winnipeg, au Manitoba.

    Photo : MCDP

  • Les cérémonies d’ouverture du Musée canadien pour les droits de la personne ont eu lieu le 19 septembre 2014.

    Photo : MCDP

  • Une chronologie de l’évolution des droits de la personne accueille les visiteurs dès leur entrée dans la première galerie et leur explique ce qu’on entend par droits de la personne.

    Photo : MCDP

  • Les parcours canadiens, qui constituent la plus vaste galerie du Musée, explorent les progrès et les faux pas qui ont jalonné l’évolution des droits de la personne au Canada.

    Photo : MCDP

  • Des rampes d’albâtre illuminées de l’intérieur et dispersées sur 800 mètres permettent aux visiteurs de se déplacer d’une galerie à l’autre sur un sentier lumineux à travers l’obscurité.

    Photo : MCDP

  • La Tour de l’espoir Israel Asper donne accès à une vue époustouflante de Winnipeg et complète cette traversée des ténèbres jusqu’à la lumière.

    Photo : MCDP

EN CHIFFRES

Depuis son ouverture en 2014, le Musée a accueilli plus d’un million de visiteurs, sans compter un nombre considérable de visites en ligne

Le Musée a été élaboré à partir des idées et des suggestions de près de 4 000 Canadiens qui ont contribué à son développement

Véritable phénomène culturel, le Musée s’est mérité jusqu’ici 38 prix nationaux et internationaux

Une ère nouvelle en matière de droits de la personne

C’est par dizaines de milliers que des Canadiens et des sympathisants et donateurs de partout dans le monde ont consacré leurs efforts à la construction d’un lieu où les visiteurs pourraient prendre conscience du long cheminement qui a mené à un meilleur respect des droits de la personne, pour tous; et ce lieu devait rappeler non seulement les bons pas, mais aussi les faux pas effectués durant ce parcours. C’est de leurs efforts qu’est né le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP).

Imaginé par des leaders visionnaires comme Israel (Izzy) Asper, le MCDP peut s’enorgueillir d’être le premier musée national construit en dehors de la région d’Ottawa. Créé en 2008 comme société d’État en vertu de la loi sur les musées, le Musée continue de bénéficier d’un solide soutien du secteur privé, notamment de Power Corporation et de ses filiales Great-West Lifeco et Financière IGM.

En savoir plus sur les droits de la personne et sur l’importance de les protéger

Au Musée, les questions relatives aux droits de la personne sont expliquées d’une manière unique et remarquable. À l’aide de films, de présentations numériques interactives, d’artéfacts et d’œuvres d’art, le Musée inspire en effet les visiteurs en leur racontant la vie de champions des droits de la personne qui ont osé poser les gestes nécessaires pour que leurs droits et ceux des autres soient respectés.

Grâce au dévouement des gens qui composent la collectivité du Musée, celui-ci a reçu des dizaines de prix nationaux et internationaux pour ses galeries, ses programmes éducatifs, son architecture, son accessibilité et son design inclusif. Et en 2018, quatre ans à peine après son ouverture, le Musée a été choisi par la Banque du Canada pour orner le nouveau billet de 10 $, en compagnie de Viola Desmond, pionnière des droits civils.

Comme le souligne Mme Mena Gainspaulsingh, chef de la direction des Amis du Musée canadien pour les droits de la personne, « le soutien de Power Corporation est essentiel à notre mission, puisqu’il nous permet d’offrir des expériences inspirantes et d’attirer chaque jour des milliers de personnes au Musée. Grâce à cet appui, nous sommes devenus une référence nationale et internationale en matière de droits de la personne ».

« Parce que nous vivons au Canada, un pays développé et moderne, nous avons tendance à tenir pour acquis nos droits de la personne », affirme Paul Desmarais, jr, président du conseil et co-chef de la direction de Power Corporation.

« Le Musée canadien pour les droits de la personne constitue désormais un phare permanent et un rappel constant que les droits de la personne font partie intégrante de notre valeur comme personnes et qu’il est important, pour tous les citoyens et les citoyennes, de les préserver et de les protéger », ajoute André Desmarais, président délégué du conseil, président et co-chef de la direction.

«
Le soutien de Power Corporation est essentiel à notre mission car il nous permet d’offrir des expériences inspirantes et d’attirer chaque jour des milliers de personnes au Musée. Grâce à cet appui, nous sommes devenus une reference nationale et internationale en matière de droits de la personne.
»
Mena Gainspaulsingh
chef de la direction des Amis du MCDP

Video

Voir les vidéos Musée canadien pour les droits de la personne sur YouTube.
PARTAGER