Centre culturel Kenojuak

  • Le 8 septembre 2018, le Centre culturel Kenojuak a officiellement ouvert ses portes à Kinngait, Cape Dorset.

    Photo : William Huffman

  • L’infrastructure fournit l’espace dont les artistes locaux ont besoin ainsi qu’un lieu pour présenter les artefacts. L’exposition inaugurale présente quelques œuvres sur papier de l’artiste renommée Kenojuak Ashevak.

    Photo : William Huffman

  • De nombreuses personnes de la communauté locale de Cape Dorset étaient présentes lors des activités d’ouverture de cette nouvelle installation consacrée aux arts.

    Photo : Alison Boyce

  • Lors de la cérémonie d’inauguration, David Joanasie, le député représentant le Baffin sud à l’Assemblée législative du Nunavut, s’est exprimé au nom du gouvernement du Nunavut sur la sauvegarde de l’identité culturelle unique de cette région.

    Photo : Alison Boyce

  • Ooloosie et Adamie Ashevak, de même que des membres de la famille Ashevak, inaugurent officiellement le Centre culturel Kenojuak en coupant symboliquement une corde faite avec de la peau de phoque barbu.

    Photo : Alison Boyce

  • Le Centre culturel Kenojuak est désormais un studio d’envergure mondiale et un lieu de travail pour les artistes et pour la relève artistique.

    Photo : William Huffman

  • Lors de la cérémonie d’inauguration du Centre le 8 septembre 2018, les drapeaux représentant les gouvernements du Canada et du Nunavut, et de la municipalité de Cape Dorset et de la West Baffin Eskimo Co Operative ont été hissés par Marcel Cooper, William Sandoval et par William Huffman.

    Photo : Alison Boyce

EN CHIFFRES

L’atelier d’impression original de Cape Dorset a ouvert ses portes en 1959

La communauté de Cape Dorset ne comprend que 1 000 personnes, mais les artistes et sculpteurs y sont de plus en plus nombreux

Le nouveau Centre a ouvert ses portes en septembre 2018

Le Centre Kenojuak modernisé, d'une superficie de 10 440 p.c., est un centre culturel et artistique entièrement intégré

Au cœur de l’expression artistique du Grand Nord

Les artistes du Grand Nord canadien auront bientôt leur centre bien à eux, nommé en l’honneur de la légendaire artiste inuite Kenojuak Ashevak (1927-2013). Née à Ikirasuk, près de Cape Dorset au Nunavut, elle a grandi et vécu dans le style traditionnel avec ses grands-parents et son mari, Johnniebo.

C’est en 1958 que James Houston, un artiste et expert en art qui passait de longues périodes dans le Grand Nord, a entrepris de convaincre les Inuits de la région de Cape Dorset de partager leurs expériences de vie à travers l’art. Des artistes comme Kenojuak, Kananginak, Pootoogook, Lyola Kingwatsiaq et Lukta Qiatsuq ont donc émergé à cette époque.

Des œuvres extraordinaires issues d’une collectivité unique

La communauté du Nunavut de Cape Dorset est située sur une petite île au large de la côte occidentale de l’Île de Baffin, à quelque 400 kilomètres à l’ouest d’Iqaluit. Les Inuits s’y réunissent depuis plusieurs siècles et on connaît maintenant cet endroit par son nom inuit, Kinngait, qui signifie Hautes Montagnes.

Depuis déjà plus de 50 ans, Cape Dorset met en avant des artistes doués en arts graphiques et en sculpture, et dont les œuvres suscitent l’intérêt et le mécénat de la communauté artistique internationale. Le Centre culturel Kenojuak est l’un des hauts lieux de l’expression artistique de la région et le nouveau toit des très respectés Studios Kinngait.

Depuis les années 1950, les studios ont produit des œuvres qui ont éveillé l’imaginaire des amateurs d’art du monde entier. Même si l’excellence des artistes y est toujours aussi grande, les anciens studios subissaient les effets du temps et ne permettaient plus de répondre aux besoins croissants de la communauté artistique de Cape Dorset. La campagne de financement au profit du Centre culturel Kenojuak a répondu au besoin urgent de créer des installations modernes de production et un centre culturel pour protéger, rehausser et faciliter le travail de cette communauté artistique unique.

Un lieu de rencontre communautaire

Le Centre culturel Kenojuak est un carrefour communautaire et un lieu de rencontre. L’endroit peut accueillir diverses activités pour la communauté locale et ses visiteurs, comme des programmes pour les artistes, les aînés et les jeunes. Il encouragera les échanges culturels entre générations, notamment grâce aux contes et légendes, aux traditions et au partage sur les subtilités des techniques de sculpture et de dessin qui ont rendus célèbres la communauté.

Le Centre fournit également tout ce qu’il faut pour mettre en valeur l’art du Grand Nord sous toutes ses formes. Il comprend des espaces d’expositions permanente et temporaire, une terrasse extérieure, un centre d’accueil des visiteurs, une boutique, sans oublier, bien sûr, un vaste studio spécialement conçu pour permettre aux artistes de dessiner, peindre ou sculpter et d’échanger sur leurs techniques. Le Centre constituera donc un endroit idéal pour les échanges entre cultures et permettra aux visiteurs et aux Inuits d’apprendre à mieux se connaître les uns les autres.

D’un point de vue économique, le Centre stimulera la croissance de l’industrie touristique et créera des emplois pour les membres de la communauté.

« L’art des peuples du Grand Nord est extraordinaire », affirme Paul Desmarais III, premier vice‑président de Power Corporation et président de la campagne de financement du Centre culturel Kenojuak. « Il ne s’agit pas simplement de soutenir l’art et la culture inuit, mais aussi de consolider la capacité économique et communautaire de cette région de l’Arctique, où près d’une personne sur quatre gagne sa vie avec son art. »

«
L’art des peuples du Grand Nord est extraordinaire. Il ne s’agit pas simplement de soutenir l’art et la culture inuit, mais aussi de consolider la capacité économique et communautaire de cette région de l’Arctique, où près d’une personne sur quatre gagne sa vie avec son art.
»
Paul Desmarais III
Premier vice président
Power Corporation et
président de la campagne de financement
du Centre culturel Kenojuak

Vidéos

Voir les vidéos du Centre culturel Kenojuak (en anglais seulement).
PARTAGER