• L’édition 2016 du souper « Fourchettes et Tendresse » a permis d’amasser 250 000 $, une somme record pour la Fondation. Photo : © Éric Carrière Photographe
  • Plus de 600 invités se sont rassemblés pour soutenir la Fondation Marie-Ève-Saulnier lors de l’édition 2016 du souper « Fourchettes et Tendresse ».  Photo : © Éric Carrière Photographe
  • Une cinquantaine de membres de la communauté artistique et sportive québécoise étaient présents à l’édition 2016 du souper « Fourchettes et Tendresse » dont Johanne Fontaine, Marcel Leboeuf, Hugo Dubé, Myriam Leblanc, Stéphan Allard et François L’Écuyer.  Photo : © Éric Carrière Photographe
  • Émouvant témoignage d’une maman dont la fille est atteinte d’un cancer, lors de la soirée-bénéfice 2016; elles sont ici accompagnées par Marie Eykel, présidente du conseil d’administration de la Fondation, et Sophie Faucher, animatrice de la soirée.  Photo:  © Éric Carrière Photographe
  • Le 13 juin 2015 se déroulait la première édition de la course « Un pas pour eux » dans le magnifique parc du Mont St-Bruno, animée par Mélanie Maynard. Une cinquantaine de coureurs et de marcheurs étaient réunis pour la cause.   Photo : Fondation Marie-Ève Saulnier
  • Dans le but de briser l’isolement, des rencontres sociales gratuites sont organisées occasionnellement, permettant aux parents d’échanger pendant que les enfants profitent du moment en compagnie de Marie Eykel.  Photo : Fondation Marie-Ève Saulnier

EN CHIFFRES

Plus de 600 invités, dont environ 50 artistes et athlètes, ont participé à l'édition 2016 du souper « Fourchettes et Tendresse », amassant 250 000 $

En 2015-2016, grâce à son programme « Bien-être aux familles », la Fondation est intervenue auprès de plus de 60 familles; 50 % étaient de nouveaux dossiers et la majorité avait reçu un diagnostic depuis moins de 6 mois

Chaque mois, la Fondation soutient environ 28 familles, dont 44 % ont un revenu familial de moins de
25 000 $ et 30 % sont des familles monoparentales   

Fondation Marie-Ève Saulnier

Santé

L’héritage de compassion d’une petite fille décédée du cancer

Les familles qui ont un enfant atteint de cancer doivent affronter une réalité cruelle, parsemée de durs défis. Les longs mois de traitement deviennent la priorité, souvent au détriment des autres membres de la famille, et l’impact psychologique, la peur constante et l’anxiété obligent souvent l’un des parents à abandonner son emploi pour prendre soin de son enfant à plein temps. Bref, la vie de tous les jours bascule sous le poids de la maladie de l’enfant.

Linda Langlois-Saulnier connaissait trop bien ce genre de difficultés lorsqu’elle a créé la Fondation Marie-Ève Saulnier en 1997, en mémoire de sa fille Marie-Ève, décédée d’une leucémie l’année précédente. La Fondation a pour mission de soutenir les familles qui ont un enfant atteint de cancer et qui vivent aussi une situation financière difficile.

La Fondation apporte son soutien pendant toute la durée des traitements de l’enfant, qui s’échelonnent souvent sur deux ans. La priorité est accordée aux familles à faible revenu. Tous les mois, les familles reçoivent des cartes d’achat pour l’épicerie, des bons d’essence et même des coupons de stationnement.

L’accompagnement des familles

La Fondation sait très bien que tout n’entre pas dans l’ordre du jour au lendemain une fois les traitements terminés. C’est pourquoi elle offre aussi une aide financière temporaire afin d’alléger les frais associés aux suivis. Les familles sont également dirigées vers d’autres ressources qui peuvent les aider. Des rencontres sociales gratuites sont organisées pour les aider à sortir de l’isolement qu’entraîne souvent la lutte contre une maladie grave.

L’essentiel de l’argent que la Fondation distribue tout au long de l’année aux familles qu’elle soutient provient de son événement annuel de financement, le souper Fourchettes et Tendresse. L'édition 2016 de cet événement, auquel ont participé plus de 600 invités, incluant une cinquantaine de membres de la communauté artistique et sportive, a permis d'amasser un total de 250 000 $.

Comme le souligne Stéphane Lemay, vice-président, chef du contentieux et secrétaire de Power Corporation et co-président d’honneur de l’édition 2016 du souper Fourchettes et Tendresse, « Linda Langlois-Saulnier a su transformer la douleur et l’effroyable perte qu’elle a subies il y a près de 20 ans en une force au service du bien et en lueur d’espoir pour les familles qui doivent affronter les défis qu'apportent inévitablement le cancer d'un enfant. Power Corporation tient à appuyer des organismes caritatifs comme la Fondation Marie-Ève Saulnier parce qu’ils apportent une aide directe à ces familles. »

L’emblème de la Fondation est un dauphin, un animal que Marie-Ève adorait et avec lequel elle espérait pouvoir un jour nager. Marie-Ève nous a quittés, mais son rêve continue de vivre grâce au travail empreint de compassion réalisé par la Fondation.

« Mettre sur pied une Fondation comme la nôtre nécessite de la force, de la volonté, de l’énergie et beaucoup de temps », souligne Linda Langlois-Saulnier, directrice-générale de la Fondation. « Plus que tout, il faut aussi un leitmotiv, une raison, une motivation qui fut, dans mon cas, Marie-Ève. Par le biais de la Fondation, je poursuis le chemin qu’elle a tracé devant moi. À l’aube des célébrations du 20e anniversaire de la Fondation Marie-Ève Saulnier, l’implication de Power Corporation est inestimable pour le rayonnement d’un petit organisme comme le nôtre. »


Des organismes qui font une différence

Scroll To Top