Fondation CHU Sainte-Justine

  • Le 15 novembre 2016, le Cercle des jeunes leaders de la Fondation CHU Sainte-Justine dévoilait que sa campagne de financement avait déjà permis d’amasser 10 millions de dollars. L’objectif de la campagne est de récolter 15 millions de dollars, l’un des engagements les plus ambitieux de la relève philanthropique au Canada.

    Photo: Ariane Bergeron

  • Chaque année, plus de 3 500 naissances ont lieu au CHU Sainte-Justine, dont près de 60 % concernent des grossesses à risques élevés.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

  • Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est le 2e centre de recherche pédiatrique en importance au Canada, avec environ 200 chercheurs.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

  • Le CHU Sainte-Justine est le plus grand centre hospitalier universitaire mère-enfant au Canada et l’un des plus importants centres pédiatriques en Amérique du Nord.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

  • 80 % de l’ensemble des pédiatres québécois sont formés au CHU Sainte-Justine.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

  • La Fondation CHU Sainte Justine contribue largement à l’implantation de technologies émergentes, véritable moteur d’avancement de la science et du transfert des connaissances au chevet du patient.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

  • 5 enfants sur 10 sont dirigés vers le CHU Sainte-Justine quand ils ont besoin de soins spécialisés, dont 50 % proviennent de l’extérieur de Montréal.

    Photo : Fondation CHU Sainte-Justine

EN CHIFFRES

Plus de 75 000 visites à l’urgence par année et plus de 220 000 consultations en cliniques externes

Environ 3 500 naissances chaque année à Sainte-Justine

5 560 personnes y travaillent, dont 500 médecins, dentistes et pharmaciens, et 185 chercheurs, avec l’aide de 450 bénévoles

3 500 stagiaires et étudiants de toutes disciplines y sont accueillis chaque année

Un établissement dédié aux soins des mères et des enfants

Aussi incroyable que cela puisse paraître de nos jours, plus du quart des enfants nés au début du 20e siècle mouraient avant d’avoir un an. Irma Levasseur, une femme exceptionnelle qui fut la première Canadienne française à obtenir l’autorisation d’exercer la médecine au Québec, attira l’attention de ses collègues sur les effets dévastateurs de cette réalité. En 1907, elle fonda, avec la collaboration de Justine Lacoste-Beaubien et de généreux amis et donateurs, ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine. Son premier patient, en 1907, fut nul autre que l’enfant mourant de Dr Levasseur.

Aujourd’hui, le CHU Sainte-Justine est le seul établissement de santé dédié exclusivement aux enfants, aux adolescents et aux mères au Québec et le plus grand centre hospitalier universitaire mère-enfant au Canada. Affilié à la faculté de Médecine de l’Université de Montréal, il est de loin le plus grand centre de formation en pédiatrie au Québec et un chef de file au Canada et accueille chaque année plus de 3 500 étudiants et stagiaires. L’hôpital s’implique également dans l’élaboration de politiques publiques destinées à promouvoir et à favoriser la santé dans un contexte de développement durable.

Une mission de cœur et d’excellence

Résultat d'une fusion entre la Fondation Justine-Lacoste-Beaubien et la Fondation Sainte-Justine, c'est en 1987 que la Fondation CHU Sainte-Justine voit le jour. L’objectif de la Fondation est de mobiliser la communauté et soutenir le CHU Sainte-Justine dans sa mission d'excellence pour offrir aux enfants et aux mamans d'aujourd'hui et de demain un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Un établissement phare en recherche mère-enfant

De la vision de la fondatrice Justine Lacoste-Beaubien jusqu’à l’innovation de pointe d’aujourd’hui, la recherche, réalisée au CHU Sainte-Justine, dessine depuis 40 ans l’avenir des soins mère-enfant. Aujourd’hui, Sainte-Justine abrite un Centre de recherche qui compte plus de 200 chercheurs réputés et quelque 350 étudiants et stagiaires qui partagent tous un même but : faire avancer les connaissances dans le domaine de la santé des mères, des enfants et des adolescents.

En 2016, le CHU Sainte-Justine a inauguré un nouveau Centre de recherche à la fine pointe de la technologie, lequel permet à un nombre toujours croissant de chercheurs d’accélérer les découvertes et de les acheminer directement au chevet des patients.

Ouvrir la voie aux soins de santé personnalisés

Grâce à son centre de génomique clinique pédiatrique, le CHU Sainte-Justine permettra à des milliers d’enfants de bénéficier des meilleures méthodes diagnostiques. Il contribuera à guérir le 15 à 20 % d’enfants atteints par des formes de cancer résistantes aux traitements, en posant plus rapidement de meilleurs diagnostics, en offrant des traitements ciblés, et en les aidant à atteindre une vraie guérison durable. Il ouvre également la voie aux soins de santé personnalisés et aux initiatives futures.

« La dernière campagne de levée de fonds “ Plus mieux guérir ” vise à investir dans la recherche intégrée, dans les soins et l’enseignement afin d’accélérer le rythme des découvertes, pour que toujours plus d’enfants au Québec aient un avenir plus joyeux et plus en santé », ajoute M. Paul Desmarais, jr, président d’honneur de la campagne et président du conseil et co-chef de la direction de Power Corporation.

Comme l’affirme Pierre Larochelle, vice-président de Power Corporation et membre du conseil de la Fondation CHU Sainte-Justine, « Power Corporation soutient depuis longtemps le CHU Sainte-Justine, un centre hospitalier qui ne cesse d’évoluer en utilisant les nouvelles technologies. Premier centre de génomique clinique pédiatrique intégrée au Canada, le CHU Sainte-Justine a tout pour se positionner en tant que leader national et international de la génomique en pédiatrie ».

« La Fondation CHU Sainte-Justine est honorée de pouvoir compter sur des partenaires comme Power Corporation, dont la contribution propulsera la création de l’Institut pédiatrique de recherche génomique translationnelle et permettra ainsi au CHU Sainte-Justine de se positionner comme un leader national et international de la génomique pédiatrique au cours des prochaines années, d’attirer les plus grands scientifiques et cliniciens et de former les chercheurs de demain », indique Maud Cohen, présidente et directrice générale de la Fondation. 

«
Power Corporation soutient depuis longtemps le CHU Sainte-Justine, un centre hospitalier qui ne cesse d’évoluer en utilisant les nouvelles technologies. Premier centre de génomique clinique pédiatrique intégrée au Canada, le CHU Sainte-Justine est appelé à devenir un leader national et international de la génomique en pédiatrie.
»
Pierre Larochelle
Vice-président
Power Corporation
et membre du conseil
Fondation CHU Sainte-Justine

Vidéo

Voir les vidéos de la Fondation CHU Sainte-Justine sur YouTube.
PARTAGER