Fondation de l’École nationale de cirque

  • Cours de tissu avec une élève du programme Cirque-études de niveau secondaire.

    Photo : Sylvie-Ann Paré

  • Étudiante en cerceau aérien au programme de la formation supérieure, le diplôme d’études collégiales en arts du cirque.

    Photo : Roland Lorente

  • Spectacle des finissants de la formation supérieure, numéro de roue Cyr.

    Photo : Roland Lorente

  • Spectacle des finissants de la formation supérieure, duo de main à main.

    Photo : Roland Lorente

  • Studio Palestre de l’École nationale de cirque.

    Photo : Roland Lorente

  • Spectacle des finissants de la formation supérieure, numéro de jonglerie.

    Photo : Roland Lorente

  • Finissants de la formation supérieure sur la piste à la fin du spectacle à la Tohu.

    Photo : Roland Lorente

  • Cours d’acrobatie pour les élèves du programme Cirque-études de niveau secondaire.

    Photo : Roland Lorente

EN CHIFFRES

Au cours des 25 dernières années, la Fondation a versé plus de 7 million $ pour assurer le fonctionnement de l’École nationale de cirque

Chaque année, l’École accueille 150 étudiants

La bibliothèque de l’École rassemble plus de 15 000 documents

80 personnes travaillent à l’École

Stimuler la passion pour l’art de la performance

Qui n’a jamais rêvé de tout quitter pour se joindre à un cirque ? Depuis 1981, il existe à Montréal un lieu d’enseignement supérieur où le rêve devient réalité. L’École nationale de cirque est la seule école de son genre en Amérique du Nord, attirant des étudiants de partout au Canada et ailleurs dans le monde. Elle a contribué à l’émergence de troupes phares comme le Cirque du Soleil, le Cirque Éloize et les 7 doigts.

Comme les frais de scolarité actuels ne couvrent que 16 % des dépenses de l’École, les sommes recueillies par la Fondation assurent donc le financement continu des programmes éducatifs, le soutien financier et les services de santé pour les étudiants.

C’est aussi grâce à la Fondation que l’École a pu déménager en 2003 à la Cité des arts du cirque, un nouvel édifice adapté aux besoins spécifiques de l’institution où toutes les disciplines du cirque sont enseignées sous un même toit dans un grand souci de sécurité des étudiants. Les nouveaux studios ont permis à l’École d’élargir son offre au-delà de l’enseignement de niveau secondaire et collégial destiné aux artistes de cirque. En effet, on y assure maintenant le développement professionnel des enseignants et des entraîneurs des arts du cirque, qui s’impliquent dans les programmes récréatifs, les initiatives sociales et la préparation des programmes d’entraînement.

Un second chez-soi

L’École offre aux étudiants mineurs un service d’hébergement dans un bâtiment adjacent à l’École. Douze chambres sont disponibles, chacune pouvant accueillir deux ou trois étudiants, leur offrant un logement pratique et sécuritaire. Des repas quotidiens et des groupes d’étude supervisés sont aussi mis à leur disposition.

Un regroupement unique de spécialistes

L’École compte plus de 80 enseignants, conférenciers et artistes invités. Ce regroupement unique de spécialistes des disciplines du cirque, de l’éducation, du sport et des arts de la scène est composé de professionnels chevronnés dans leur domaine d’activité.

L’École possède sa propre bibliothèque, ouverte en 2004, où l’on trouve l’une des plus imposantes collections documentaires portant sur la pratique des arts du cirque et ouvertes au public en Amérique. C’est également sur le site de l’École que loge le Centre de recherche, d’innovation et de transfert en arts du cirque (CRITAC), un réseau qui réunit les meilleurs professionnels, artistes et chercheurs en arts du cirque.

« Les dons des entreprises représentent une part importante de l’argent recueilli chaque année par la Fondation », affirme le directeur général de l’École, Éric Langlois. « Lorsqu’une société de l’envergure de Power Corporation soutient activement l’École, nous sommes en mesure d’inciter d’autres entreprises à en faire de même et de les assurer qu’elles seront en bonne compagnie. »

« Étudier à l’École nationale de cirque m’a appris que les possibilités sont infinies si je travaille fort pour y arriver. Mais je n’étais pas seul; l’École, la Fondation et des donateurs comme Power Corporation m’ont aidé à réaliser mes aspirations. » Calin J. Stevenson, diplômé 2012, artiste de Dragone

« Les arts de la scène existent sous diverses formes et la Fondation de l’École nationale de cirque a fait un travail remarquable pour se tailler une place de choix sur la scène mondiale », souligne Paul Genest, premier vice-président de Power Corporation. « Les spectacles de cirque constituent un élément essentiel du tissu culturel du Québec. De nombreuses compagnies de cirque ont été créées ici et triomphent maintenant sur la scène internationale. Power Corporation apprécie grandement les efforts déployés par l’École pour favoriser le développement de nouvelles générations d’artistes du cirque qui nous divertissent, nous surprennent et nous inspirent. 

«
Lorsqu’une société de l’envergure de Power Corporation soutient activement l’École, nous sommes en mesure d’inciter d’autres entreprises à en faire de même et de les assurer qu’elles seront en bonne compagnie.
»
Éric Langlois
Directeur général
École nationale de cirque

Vidéo

Voir les vidéos de la Fondation de l’École nationale de cirque.
PARTAGER