Les Voltigeurs de Québec

  • L’entraînement des fantassins comprend le maniement des armes, la vie en campagne et les premiers soins, ainsi que des manœuvres offensives et défensives au niveau de section, de peloton et de compagnie.

    Photo : Cpl Isabelle Provost

  • Le Manège militaire de Québec a été détruit en 2008 par un terrible incendie. Il sera reconstruit et son ouverture est prévue pour 2017.

    Photo : Bernard Bastien www.spiq.ca

  • M. Anthony R. Graham, un administrateur de Power Corporation et de la Financière Power en compagnie de M. André Desmarais, président délégué du conseil, président et co-chef de la direction de Power Corporation, et président des membres honoraires des Voltigeurs de Québec.

    Photo : Cpl Isabelle Provost

  • L’unité est constituée d’une compagnie d’infanterie légère, d’une compagnie de commandement, d’une compagnie regroupant à la fois les éléments de services et un peloton d’infanterie, d’une compagnie de recrues, d’une Musique régimentaire et d’un Musée.

    Photo : Cpl Isabelle Provost

EN CHIFFRES

Le régiment des Voltigeurs canadiens a été fondé en 1812; celui des Voltigeurs de Québec en 1862

Le régiment compte environ 350 soldats membres

Le Manège militaire de Québec a été inauguré en 1888 et a été détruit par un incendie en 2008

La fin projetée des travaux de reconstruction du Manège est prévue pour 2017

Depuis leur création, les Voltigeurs ont participé à 12 conflits

Un régiment riche d’histoire et de tradition

Les Voltigeurs de Québec sont le plus ancien régiment canadien-français au pays; ils ont servi, comme régiment ou comme renfort, dans pratiquement tous les conflits dans lesquels les Forces armées canadiennes ont été impliquées depuis 1862. D’abord connus comme unité d’infanterie de réserve, Les Voltigeurs de Québec ont défendu les intérêts canadiens contre les raids féniens et lors de la Rébellion du Nord-Ouest. Des membres des Voltigeurs ont combattu lors de la guerre d’Afrique du Sud, des deux Guerres mondiales et de la Guerre de Corée. Le régiment a aussi fourni des soldats aux Nations-Unie et à l’OTAN pour des missions sur le Plateau du Golan, à Chypre, en Égypte, au Congo, en Bosnie, en Afghanistan, au Sierra Leone et en Haïti.

C’est en 1812, au Québec (alors appelé Bas-Canada), que Les Voltigeurs furent créés, afin de participer à la Guerre de 1812. En 1813, Les Voltigeurs combattirent vaillamment et avec succès lors des batailles de Châteauguay et de Crysler’s Farm, mettant ainsi un terme à l’incursion américaine dans ce qui allait devenir le Canada. Le régiment originel fut démantelé en 1815, puis reconstitué en 1862. Le mot voltigeur désigne un fantassin appartenant à une unité d’élite d’infanterie légère.

Au cours des ans, le Régiment a établi une tradition d’implication communautaire, de camaraderie et d’esprit de corps. Des étudiants se joignent également aux Voltigeurs afin d’ajouter une expérience militaire à leur développement académique et personnel. Power Corporation soutient Les Voltigeurs depuis 1989, notamment par l’implication de feu Paul G. Desmarais, qui admirait la promotion que fait le Régiment des valeurs canadiennes.

Un patrimoine musical et militaire

La fanfare militaire du Régiment, créée en 1866, existe encore aujourd’hui et constitue un lien durable entre l’histoire de la ville de Québec et sa relation privilégiée avec la musique et les arts militaires. En 1880, la fanfare donna l’une des premières interprétations publiques du O Canada à l’occasion de la célébration annuelle du 24 juin, organisée par la société Saint-Jean-Baptiste locale. Cent ans plus tard, en 1980, ce chant fut proclamé officiellement hymne national du Canada.

En 1964, Les Voltigeurs ont ouvert leur musée au Manège militaire de Québec, siège du Régiment depuis la fin de sa construction en 1887. Grâce à son trésor d’artefacts – notamment des armes, des médailles et des uniformes – le Musée retrace avec minutie la longue et riche histoire du Régiment.

En 2008, un tragique incendie détruisit le Manège, construit en bois. Grâce à la bravoure de ceux qui eurent à combattre l’incendie, les trésors du musée purent heureusement être sauvés. Les quelque 350 militaires logés au Manège furent relocalisés ailleurs dans la ville. Le gouvernement fédéral a par la suite annoncé que l’immeuble historique serait reconstruit et que son ouverture aurait vraisemblablement lieu en 2017. L’immeuble portera le nom de Manège militaire des Voltigeurs de Québec.

Comme le déclare André Desmarais, président délégué du conseil, président et co-chef de la direction de Power Corporation, et président des membres honoraires des Voltigeurs de Québec, « les membres des Voltigeurs de Québec sont depuis longtemps présents dans l’histoire de Québec et du Canada, à la fois comme citoyens et comme soldats. Il importe de se rappeler qu’en plus de leur place importante dans l’histoire, ces hommes et ces femmes continuent de servir leur pays dans le cadre de fréquentes missions, notamment la mission canadienne en Afghanistan, à laquelle quelque 70 membres des Voltigeurs ont participé. »

«
Les membres des Voltigeurs de Québec sont depuis longtemps présents dans l’histoire de Québec et du Canada, à la fois comme citoyens et comme soldats. Il importe de se rappeler qu’en plus de leur place importante dans l’histoire, ces hommes et ces femmes continuent de servir leur pays dans le cadre de fréquentes missions.
»
André Desmarais
Président délégué du conseil,
président et co-chef de la direction de
Power Corporation et
Président des membres honoraires
des Voltigeurs de Québec

Vidéo

Voir les vidéos de Les Voltigeurs de Québec sur YouTube.
PARTAGER