Le Comité paralympique canadien

  • David Eng marche à la tête de l’équipe canadienne vers le stade Macarana pour les Cérémonies d’ouverture de Rio 2016.

    Photo : Scott Grant

  • Josh Cassidy lors de sa participation aux épreuves masculines 5 000m aux Jeux paralympiques 2016 de Rio.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Michelle Stilwell remporte la finale féminine de 400 m aux Jeux paralympiques 2016 de Rio en établissant un nouveau record paralympique.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Aurélie Rivard remporte la médaille d’or lors des finales 50 m des Jeux paralympiques 2016 de Rio.

    Photo : Scott Grant

  • Le Canada affronte le Japon lors de l’épreuve de rugby en fauteuil roulant mixte et remporte la médaille de bronze aux Jeux paralympiques 2016 de Rio.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Mark Ideson, Sonja Gaudet, Dennis Thiessen, Ina Forrest et Jim Armstrong reçoivent leurs médailles d’or après avoir battu la Russie en finale de curling en fauteuil roulant lors des Jeux Paralympiques d’hiver 2014 de Sochi, Russie.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Brian McKeever et son guide Erik Carleton reçoivent la médaille d’or pour l'épreuve masculine de ski de fond sur 10 km pour déficients visuels aux Jeux Paralympiques d’hiver 2014 de Sochi, Russie.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Campagne promotionnelle de l'Équipe paralympique canadienne de Sochi 2014.

    Comité paralympique canadien

  • Michelle Salt et Josh Dueck lors de la Célébration de l’excellence à la Maison Ronald MacDonald à Ottawa.

    Photo : Matthew Murnaghan

  • Mark Ideson et Dennis Thiessen rendent visite à des enfants lors du Tour des Héros de la Célébration de l’excellence à l’hôpital pour enfants de l’Alberta.

    Photo : Matthew Murnaghan

EN CHIFFRES

Plus de 4 000 athlètes, provenant de plus de 170 pays membres du Comité Paralympique International, prennent part à la première édition des Jeux paralympiques en Amérique du Sud, à Rio de Janeiro

22 parasports d'été sont disputés à Rio

Tout au long de ces 11 jours de compétition, 528 épreuves seront disputées au cours desquelles seront remises 225 médailles pour les femmes, 265 pour les hommes et 38 mixtes

C’est en 1968, à Tel Aviv en Israël, que le Canada a participé pour la première fois aux Jeux paralympiques

Permettre aux athlètes de monter sur le podium

L’objectif du Comité paralympique canadien (CPC) est simple : faire du Canada le meilleur pays paralympique au monde. Le CPC est un organisme privé sans but lucratif et 25 organisations sportives en sont membres. Depuis plus de 30 ans, le CPC est le leader du développement d’un système sportif paralympique durable au Canada pour permettre aux athlètes de monter sur le podium aux Jeux paralympiques et pour encourager tous les Canadiens ayant un handicap à s’engager dans des activités sportives.

« Quand nos athlètes handicapés connaissent un succès international aux Jeux paralympiques, ça encourage tous les Canadiens ayant un handicap à faire du sport et à réaliser leur plein potentiel », déclare François Robert, directeur exécutif, Partenariat, du Comité paralympique canadien.

Un pionnier du paralympisme : le Dr Robert Jackson

Le CPC doit sa création au Dr Robert Jackson, un chirurgien orthopédique de Toronto qui a joué un rôle déterminant pour amener le Canada à participer pour la première fois aux Jeux Paralympiques, en 1968, à Tel Aviv, en Israël. Le Dr Jackson deviendra par la suite président de l’Association du basketball en fauteuil roulant, puis fondateur du Comité paralympique canadien.

Au cours des ans, de plus en plus de sports et d’athlètes ayant divers handicaps ont étendu la portée du CPC, si bien que l’Association travaille maintenant avec 38 parasports au Canada, soit 31 parasports d’été et 7 d’hiver. De ces disciplines sportives, 28 sont inscrites aux Jeux paralympiques d’hiver ou d’été, ce qui en fait des sports paralympiques.

« Le soutien des gouvernements et de donateurs comme Power Corporation est essentiel au fonctionnement du Comité paralympique canadien et il nous aide à atteindre notre objectif : faire du Canada le meilleur pays paralympique au monde », déclare M. Robert.

Avant les Jeux de Sotchi, le Comité a lancé une campagne publicitaire dans le but d’accroître la notoriété des Jeux Paralympiques et de souligner la participation du Canada. Le slogan de la campagne, à laquelle de nombreux athlètes paralympiques ont participé, était Ce qui manque n’a aucune importance.

«
Quand nos athlètes handicapés connaissent un succès international aux Jeux paralympiques, ça encourage tous les Canadiens ayant un handicap à faire du sport et à réaliser leur plein potentiel.
»
François Robert
Directeur exécutif,
Partenariat, Comité paralympique canadien

Vidéo

Voir les vidéos du Comité paralympique canadien sur YouTube (en anglais seulement).
PARTAGER