• Mme Sophie Chartrand, M. Gérard Veilleux, Mme Dominique Bertrand, M. Claude Paquin et Mme Lisette Jean lors du 5ème Omnium de golf de la Fondation en juin 2014 au cours duquel un montant record a été amassé. Crédit : Photo Jean Laramée
  • La maison Monbourquette a célébré ses 10 ans en 2014. Parmi les invités, M. Ferran Moreno, Mme Dominique Bertrand, Mme Lisette Jean, M. Gérard Veilleux, M. Philippe-Denis Richard
  • Équipe de travail de la Maison Monbourquette, photo prise lors de son 10ième anniversaire. Photo: Caroline Bergeron
  • Jean Monbourquette

EN CHIFFRES

2004 : année de fondation

400 000 $ : budget annuel

4 759 heures de bénévolat en 2013 accomplies par une cinquantaine de bénévoles

2 014 appels reçus à la ligne d’écoute en 2013

20 000 interventions effectuées auprès des endeuillés depuis 10 ans

La Maison Monbourquette

Développement communautaire

Apporter du réconfort aux personnes en deuil

La Maison Monbourquette est un havre d’apaisement, d’espoir et de soutien pour ceux qui ont perdu un être cher. Elle offre une vaste gamme de services et de soutien aux personnes en deuil qui cherchent réconfort et consolation, ainsi que des moyens pour traverser cette épreuve.

La Maison Monbourquette a été fondée en 2004 par Lisette Jean en l’honneur de Jean Monbourquette, un homme très respecté à travers le monde pour son travail dans le domaine des relations humaines, particulièrement en matière de deuil. Né à Iberville (Québec) en 1933, Jean Monbourquette fut prêtre et psychologue. Il écrivit de nombreux livres et publications universitaires. Ses livres, traduits en 12 langues, ont été lus par des millions de gens et on les retrouve sur quatre continents. Il est décédé en 2012 à Ottawa.

Des services de consultation gratuits

La Maison Monbourquette offre gratuitement son aide et ses services aux personnes en deuil par le biais d’une ligne d’écoute sans frais à travers le Québec, des rencontres individuelles ou familiales, de la musicothérapie ainsi que des groupes de soutien. Depuis sa création il y a dix ans, La Maison a effectué plus de 20 000 interventions auprès des endeuillés. Elle a également amassé une riche collection d’outils et crée un bottin de ressources destinés au soutien des endeuillés.

Depuis 2010, l’organisme offre des formations spécialisées sur le deuil aux professionnels et à ceux qui souhaitent apporter du réconfort dans leur collectivité; ce qui permet d’élargir considérablement la portée de la Maison Monbourquette. Le Centre de formation se déplace maintenant à travers le Québec pour former des organismes, des professionnels, des étudiants et des bénévoles œuvrant auprès des personnes endeuillées. Ces programmes de formation constituent une source de revenus pour La Maison Monbourquette, dont le reste du financement provient exclusivement des dons qu’elle reçoit du public et des entreprises.

Comme le souligne Gérard Veilleux, président de Power Communications et bénévole pour l’organisme, « À peu près personne n’échappe, au cours de sa vie adulte, au drame de la perte d’un être aimé. Notre capacité de gérer et surmonter une telle perte détermine en quelque sorte les chances que nous avons de redevenir des membres productifs de notre collectivité et de la société. La Maison Monbourquette fournit un service unique et empreint d’empathie, qui affecte positivement la vie de milliers de gens chaque année. »

« Le soutien généreux de Power Corporation a été absolument essentiel à l’essor de la Maison Monbourquette. Nous leur en sommes des plus reconnaissants », souligne Lisette Jean, fondatrice de la Maison Monbourquette.


Des organismes qui font une différence

Scroll To Top