• L’équipe de l’expédition 2014 de la Fondation a atteint le Pôle Nord magnétique le 30 avril. Photo : La Patrie gravée sur le Cœur
  • M. Shaun Francis, président du conseil de la Fondation, M. Paul Desmarais, jr et M. Paul Desmarais III lors du dîner-hommage qui s’est déroulé à Toronto le 4 novembre 2015. Photo : Michelle Prata Photography
  • Lors de son dîner-hommage de 2014 à Toronto, la Fondation a remis un chèque à un organisme d’Halifax qui fournit des chiens aidants à des vétérans malades ou blessés. Photo : Michelle Prata Photography
  • À l’occasion de son voyage annuel de formation, la Fondation a rendu hommage aux soldats canadiens tombés à la bataille de Vimy et sur d’autres sites du Nord de la France. Photo : La Patrie gravée sur le Cœur
  • Expédition en kayak de mer organisée par Outward Bound Canada à la Baie de Fundy. Photo : Outward Bound Canada
  • Le Symposium pour les familles de militaires tenu en 2014 a permis aux anciens combattants et à leur famille de travailler ensemble pour briser le silence entourant la maladie mentale. Photo : La Patrie gravée sur le Cœur
  • M. Paul Desmarais, jr s’est vu remettre le premier Patriot Award for Outstanding Philanthropic Support of Canada’s Military Families lors d’un dîner hommage tenu à Toronto le 4 novembre 2015. Photo : Michelle Prata Photography

EN CHIFFRES

On estime à 30% la proportion d’hommes et de femmes soldats revenus de missions souffrant de troubles de stress post-traumatiques ou de dépression

15,1 millions $ ont été recueillis jusqu’ici par la Fondation

La Fondation reçoit chaque année plus de 700 000 $ de demandes d’aide financière pour des programmes et à des organismes venant en aide aux familles de militaires

La Fondation s’est engagée à remettre 5 millions $ à un programme de recherche sur la santé des militaires et vétérans sur 10 ans

Fondation La Patrie gravée sur le Cœur

Développement communautaire

Servir les soldats et leurs familles

La Fondation La Patrie gravée sur le Cœur est un organisme national de bienfaisance qui rend hommage aux sacrifices consentis, en temps de paix ou de conflit, par les membres des Forces armées canadiennes, les vétérans et leur famille. La Fondation finance des programmes originaux et des projets de recherche novateurs dans les domaines de la santé et du soutien familial, de la santé physique et de la réadaptation, de la santé mentale et du bien-être, et de la recherche et de l’innovation. La Fondation s’est aussi donnée pour mission de combler le vide qui subsiste entre les collectivités militaires et civiles en accueillant des symposiums internationaux et en organisant des expéditions en milieu extrême à travers le monde. Depuis 2009, la Fondation a consacré plus de 15,1 millions $ au soutien d’organismes de bienfaisance venant en aide aux militaires ou poursuivant des recherches dans ce domaine partout au Canada.

Plutôt que de fournir du financement directement à des militaires et à leurs familles, la Fondation s’efforce de les soutenir en travaillant à l’élimination des préjugés associés à la maladie mentale et en recueillant des fonds pour la réadaptation et la santé mentale.

Ainsi, la Fondation s’est engagée à verser 5 millions $ à l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV) de l’Université Queen’s au cours des dix prochaines années.

On estime à 30 pour cent la proportion de militaires revenant de missions qui sont victimes de traumatismes liés au stress opérationnel (TSO), comme le Syndrome de stress post-traumatique (SSPT) ou la dépression. Même si ces traumatismes psychologiques sont moins visibles que les blessures physiques, ils n’en sont pas moins dommageables et répandus.

La Fondation finance également des programmes originaux et des cours axés sur les besoins spécifiques des vétérans de partout au Canada, notamment le Programme pour anciens combattants d’Outward Bound Canada. « En tant que militaire ayant souffert de SSPT, j’avais du mal à survivre », confie un ancien combattant de 25 ans ayant participé à l’un de ces programmes. «  Le programme offert par Outward Bound m’a rappelé qui je suis, que j’ai un rôle à jouer, que les sacrifices que j’ai consentis comme militaire n’ont pas été vains et que je peux encore accomplir des choses étonnantes que je ne croyais plus possibles » ajoute t-il.à

Des expéditions en milieu extrême pour recueillir des fonds

Depuis 2012, la Fondation organise des expéditions extrêmes au cours desquelles des vétérans blessés sont jumelés à des chefs d’entreprise. Que ce soit dans le climat exigeant de l’Arctique canadien ou dans les hauteurs impressionnantes de l’Himalaya, nos soldats continuent de faire preuve d’engagement, de résilience et de courage, et ils servent d’inspiration à d’autres anciens combattants blessés, tout au long de leur processus de guérison. En intégrant des chefs d’entreprise éminents dans ces expéditions, les vétérans qui veulent entreprendre une carrière post-militaire se voient offrir de belles occasions de recevoir du mentorat, tout en sensibilisant les gens d’affaires canadiens aux qualifications auxquelles ils peuvent avoir accès en faisant appel à d’anciens militaires. Les fonds recueillis grâce à ces expéditions permettent d’offrir des soins et des services aux soldats malades ou blessés et de soutenir des programmes de santé mentale à travers le pays.

La plus importante expédition de la Fondation a eu lieu en 2014 et avait comme mission l’atteinte du pôle Nord magnétique en skis. Son objectif était d’attirer l’attention sur les défis auxquels sont confrontés quotidiennement les membres des Forces armées canadiennes, leur famille et les anciens combattants. Parmi les participants à cette expédition de deux semaines en milieu inhospitalier et sous des températures glaciales se trouvaient 12 soldats malades ou blessés, certains souffrant de traumatismes liés au stress opérationnel et d’autres ayant subi des blessures physiques, et 24 chefs d’entreprises canadiens, dont Paul Desmarais, jr, président du conseil et co-chef de la direction de Power, et Paul Desmarais III, vice-président de Power. L’expédition a été filmée, en vue d’une diffusion nationale, donnant ainsi aux soldats blessés l’occasion de partager le récit de leurs expériences.

« Des Canadiens de partout au pays ont eu l’occasion de faire la connaissance d’anciens combattants aux prises avec la maladie ou des blessures, et nous sommes confiants que les témoignages touchants de ces derniers ont eu un impact durable », affirme Paul Desmarais III, président d’honneur de cette expédition.

Bruno Guévremont, matelot-chef retraité et membre de l’équipe de soldats de l’expédition 2014, a pour sa part confié : « Je suis blessé, mais pas brisé. Je pense que le fait d’avoir affronté en compagnie de mes pairs et avec l’appui et les conseils de certains des meilleurs dirigeants du monde civil les défis que pose le pôle Nord va m’aider à guérir ».

Comme le souligne Shaun Francis, fondateur et président du conseil de la Fondation La Patrie gravée sur le Cœur, « peu de Canadiens sont au fait des réalités quotidiennes de la vie militaire et de l’impact sur les familles des traumatismes liés au stress opérationnel, notamment le syndrome de stress post-traumatique. Il est de notre devoir de faire tout ce que nous pouvons pour soutenir ceux qui ont été blessés physiquement ou mentalement. »

La troisième expédition de la Fondation a eu lieu en janvier 2016. Elle rassemblait neuf militaires blessés et 15 chefs d’entreprise déterminés à escalader le Massif Vinson, le sommet le plus élevé de l’Antarctique et l’un des sept plus hauts dans le monde.

En attirant l’attention sur de tels défis, la Fondation s’efforce non seulement de fournir une inspiration à ceux qui doivent affronter des défis jour après jour, mais aussi de recueillir du financement et une plus grande attention de la part de tous les Canadiens.

Lors d’une cérémonie tenue à Toronto le 4 novembre 2015, M. Paul Desmarais, jr s’est vu remettre le premier Patriot Award, en reconnaissance de son appui inestimable et des efforts qu’il a déployés pour aider à recueillir des fonds dont bénéficient désormais des hommes et des femmes des Forces armées canadiennes, ainsi que des vétérans et leur famille.


Des organismes qui font une différence

Scroll To Top