Étudiants dans la course

  • Participants à l’édition 2015-2016 à Étudiants dans la course, un programme qui prépare des étudiants de 15 à 18 ans provenant de quartiers à risque de Montréal en vue de leur participation au marathon annuel de Montréal.

    Photo : © Mélissa Aldabas / Étudiants dans la course

  • Durant leur entraînement de près d’un an, les étudiants qui participent au programme apprennent l’importance de l’activité physique, d’une nutrition saine, de la discipline et de s’engager à atteindre un objectif.

    Photo : © Mélissa Aldabas / Étudiants dans la course

  • Tout au long de leur programme d’entraînement, les étudiants s’encouragent et s’aident mutuellement à relever des défis de plus en plus difficiles.

    Photo : © Mélissa Aldabas / Étudiants dans la course

  • Des mentors procurent aux jeunes des modèles inspirants et un accompagnement qui les motive.

    Photo : © Mélissa Aldabas / Étudiants dans la course

  • À la fin du marathon, les étudiants sont fiers, à juste titre, d’avoir investi autant d’efforts et fait preuve de détermination en vue de franchir la ligne d’arrivée.

    Photo : © Mélissa Aldabas / Étudiants dans la course

EN CHIFFRES

168 séances d’entraînement en 2015-2016, réparties sur une période de 51 semaines, soit une moyenne de 135 heures et de 1 200 km par participant

Jusqu’à présent, plus de 135 jeunes ont participé au programme

Aider des étudiants issus de milieux à risque à se dépasser

Étudiants dans la course est un organisme à but non lucratif qui encourage et aide des étudiants du secondaire provenant de quartiers défavorisés de Montréal à atteindre un objectif qui transformera leur vie : participer à un marathon. Jusqu’à présent, plus de 135 jeunes âgés de 15 à 18 ans ont participé à ce programme et franchi la ligne d’arrivée au terme des 42,2 km du Marathon annuel Rock 'n' Roll Oasis de Montréal. Ce faisant, ces jeunes découvrent non seulement la valeur de l’activité physique, de l’engagement et de la discipline, mais ils acquièrent aussi une bonne dose de confiance et d’estime de soi, des qualités qui les aideront à réussir à l’école et, plus tard, dans leur vie professionnelle.

Chaque année, la trentaine d’étudiants retenus pour participer au programme suivent un entraînement spécialement conçu pour eux. Cet entraînement rigoureux les amène graduellement à courir sur des distances de plus en plus longues. Par exemple, au cours des 51 semaines qui ont précédé le marathon de 2016, les étudiants ont participé à 168 séances d’entraînement, en solo ou en groupe, et ont pris part à une course de trois heures, six courses contre la montre et deux demi-marathons. En tout, chaque étudiant a couru en moyenne environ 1 200 km, sur une durée totale de 135 heures.

Les participants au programme bénéficient des conseils d’une nutritionniste et sont suivis par des spécialistes de la santé. De plus, et c’est peut-être encore plus important, ils reçoivent le soutien de mentors et d’entraîneurs adultes bénévoles provenant de divers milieux mais qui partagent tous l’amour de la course. Ceux-ci les encouragent à rester concentrés et à atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé.

S’engager pour de bon

Comme l’explique un jeune de 16 ans qui a récemment participé au programme et qui a terminé son premier le marathon, « quand je me suis inscrit, avec un ami, je n’aurais jamais cru être capable de courir tout un marathon. Mais je n’ai pas voulu abandonner et j’ai tenu à finir ce que j’avais commencé. Lorsque nous courions en groupe, nous nous aidions et nous encouragions les uns les autres et ça m’a aidé à tenir le coup. Ce programme m’a appris que lorsqu’on veut vraiment quelque chose et qu’on travaille très fort, tout devient possible. Je sais maintenant que si je garde ça en tête, je serai capable de réussir tout ce que déciderai d’entreprendre à l’avenir. » Afin d’offrir une motivation et une aide supplémentaires, Étudiants dans la course remet à chaque étudiant qui complète le programme une bourse lors du gala annuel.

Pour plusieurs des jeunes du programme, s’entraîner en vue d’un marathon constitue leur premier véritable engagement à atteindre un objectif. Comme le précise Éric Leclerc, porte-parole du programme, « ces jeunes ont fait beaucoup de chemin, et pas seulement sur la piste de course. Leur participation au marathon de Montréal est l’aboutissement d’un an d’efforts soutenus et de discipline. Même si l’objectif initial est de compléter le marathon, ce qui compte le plus, c’est le parcours pour y parvenir, puisqu’il prouve qu’avec de la détermination, il est possible de relever des défis qui semblaient au départ insurmontables. » 

Power Corporation soutient Étudiants dans la course depuis 2010. Stéphane Lemay, vice-président, chef du contentieux et secrétaire de Power Corporation, a été l’instigateur du projet, en 2009, et il y demeure très impliqué. Selon lui, « ce programme a un impact vraiment positif, non seulement en aidant des jeunes à acquérir de saines habitudes de vie, mais aussi en leur montrant qu’en faisant preuve de persévérance, ils peuvent atteindre leur plein potentiel ».

«
Ce programme a un impact vraiment positif, non seulement en aidant des jeunes à acquérir de saines habitudes de vie, mais aussi en leur montrant qu’en faisant preuve de persévérance, ils peuvent atteindre leur plein potentiel.
»
Stéphane Lemay
Vice-président, chef du contentieux
et secrétaire
Power Corporation

Vidéo

Voir les vidéos d'Étudiants dans la course.
PARTAGER