Centre Philou

  • Sandro, 9 ans, est toujours content, même quand vient le temps de se brosser les dents !

    Photo : Centre Philou

  • Léa, 13 ans, s’amuse beaucoup avec sa poupée en séance de physiothérapie.

    Photo : Centre Philou

  • Édouard, 7 ans, est très concentré à écouter les sons du piano.

    Photo : Centre Philou

  • Stimulation sensorielle : Bobo l’éléphant souffle du vent sur Alicia, 6 ans.

    Photo : Centre Philou

  • Diane Chênevert, fondatrice et directrice générale du Centre Philou a reçu les insignes de Chevalière de l’Ordre national du Québec en 2015.

    Photo: Clément Allard

  • Les éducatrices du Centre Philou font souvent des promenades à l’extérieur avec les enfants.

    Photo : Centre Philou

  • Les enfants observent de petites lanternes lumineuses dans la Salle noire.

    Photo : Centre Philou

EN CHIFFRES

32 bénévoles et employés contribuent à faire du Centre Philou une réalité

Chaque année, 125 enfants bénéficient des services du Centre Philou

48 enfants participent au camp d’été du Centre et 17 enfants aux programmes de développement

Offrir du répit et de l’espoir aux familles d’enfants lourdement handicapés

Lorsque Philippe est né, en 2000, il était très malade. Les premières années de sa vie furent extrêmement difficiles. Pleurant continuellement et ne dormant ni la nuit ni le jour, il avait des difficultés à manger et à boire, était souvent malade et refusait les soins. Aujourd’hui encore, il est complètement dépendant et souffre de grave paralysie cérébrale et d’épilepsie. Malgré son handicap, Philippe est devenu une inspiration pour bien des gens et un établissement nommé en son honneur a été créé à Montréal il y a une dizaine d’années.

Le Centre Philou a été créé en 2005 par les parents de Philippe, Diane Chênevert et Sylvain Brosseau, après qu’ils eurent découvert, peu de temps après la naissance de leur fils, qu’il n’existait à peu près pas de ressources pour leur donner du répit ou les aider psychologiquement ou financièrement. Après 22 ans au sein de grandes entreprises en tant que directrice des communications, madame Chênevert a renoncé à sa carrière professionnelle pour devenir directrice générale du Centre. Avec rigueur et un sens aigu du devoir, elle a progressivement augmenté la capacité d’accueil du Centre, élargi la gamme des services et des soins qu’on y prodigue et créé peu à peu, au sein du Centre Philou, une communauté de familles d’enfants lourdement handicapés.

Des soins personnalisés

Le service de répit, activité principale du Centre Philou, a été conçu pour les enfants lourdement handicapés, multi-handicapés ou polyhandicapés de 12 ans et moins dont le handicap est plus physique qu’intellectuel. Les enfants y participent à des exercices qui stimulent et encouragent leur développement moteur par des étirements, des jeux adaptés, des sorties et diverses autres activités.

Le Centre offre aussi aux familles des services d’accompagnement professionnel, psycho-social et spécialisé, afin de les aider à relever les défis que représente un enfant lourdement handicapé. Il offre également, aux enfants de 4 à 12 ans la possibilité de participer à un camp de jour de stimulation de huit semaines, au cours duquel chaque enfant est jumelé à une éducatrice avec laquelle il participe à un programme conçu spécifiquement pour lui. Deux programmes très novateurs de développement fonctionnel, Paprika et Muscade, sont maintenant disponibles pour les enfants âgés respectivement de 0 à 5 ans et de 6 à 12 ans et offrent, au même endroit, des services complets de répit, de scolarisation et de réadaptation.

Comme le souligne Lorraine Gagnon, directrice, communications corporatives et développement durable chez Power Corporation, « Diane Chênevert et Sylvain Brosseau sont des entrepreneurs sociaux dans le vrai sens du terme. Face à une situation devant laquelle beaucoup d’autres se seraient découragés, ils ont vu l’occasion de faire du bien au sein de la collectivité en aidant des familles et en se portant à la défense de ces enfants uniques. »

« En soutenant le Centre Philou d’une manière continue, Power Corporation appuie non seulement notre travail quotidien auprès des enfants polyhandicapés, mais contribue grandement à la croissance de l’organisme et assure, à long terme, le bien-être des enfants, la survie des familles, et la tolérance de notre société envers les plus vulnérables », indique Diane Chênevert, fondatrice et directrice générale du Centre Philou.

«
En soutenant le Centre Philou d’une manière continue, Power Corporation appuie non seulement notre travail quotidien auprès des enfants polyhandicapés, mais contribue grandement à la croissance de l’organisme et assure, à long terme, le bien-être des enfants, la survie des familles, et la tolérance de notre société envers les plus vulnérables.
»
Diane Chênevert
Fondatrice et directrice générale
Centre Philou

Vidéo

Voir les vidéos du Centre Philou sur YouTube.
PARTAGER